Voyage en Afrique, à la découverte des meilleurs sites de Madagascar

Madagascar est unÉtat du continent africain. Toutefois, cette destination est séparée de l’Afrique d’une distance de 400 km. Avec ses cultures et ses paysages très variés, elle a tout pour séduire les routards en quête de dépaysement. Afin de bien l’explorer, il est recommandé d’y passer un séjour assez long. Ceci permet aux voyageurs de parcourir plusieurs adresses incontournables telles que l’île de Nosy-Be et Fort Dauphin. Les attractions touristiques dans ces emplacements font rêver un grand nombre de globe-trotteur.

L’île de Nosy-Be, une destination de rêve à Madagascar

Nosy-Be se situe près de la côte nord-ouest de Madagascar, dans le Canal de Mozambique. Pour se rendre à cette petite île, l’avion représente le moyen de transport plus rapide et plus simple. De nombreux routards font escale à l’aéroport d’Antananarivo, la capitale de la Grande île, et optent pour un vol Tana-Nosy-Be. Pour plus de découvertes, il est conseillé d’emprunter la voie routière depuis la principale ville du pays et prendre un bateau sur le port d’Ankify. Durant ce trajet, les voyageurs auront l’occasiond’observer de plus près quelques aspects de la vie quotidienne des locaux. Cette option leur permet également d’admirer l’authenticité du paysage de Madagascar.

Lors d’unvoyage en Afrique, Nosy-Be est une île qui mérite à coup sûr une visite. Les activités qui y sont organisées seront à la hauteur de leurs attentes. Les globe-trotteurs pourront par exemple faire de la plongée pour découvrir la richesse de la vie sous-marine de l’île. Cette destination regorge de nombreux spots parfaits tels que celui de NosyIranja et celui de NosyTanikely. Ces sitessont parfaits à tous les niveaux de plongeurs. Les vacanciers pourront y observer de plus près une impressionnante faune aquatique (les poissons multicolores, les tortues, etc.). Le paysage y est caractérisé par les magnifiques récifs coralliens. Pour apprécier les spectacles offerts par les baleines à bosses, il est préférable de visiter cette contréedurant le mois d’août jusqu’en octobre. Il importe de noter que plusieurs agences organisent ce type d’activité sur cette île parfumée.

Partir à l’exploration de la réserve de Nahampoanaà Fort Dauphin

Fort Dauphin ou Tolagnaro est situé dans la partie sud-est de Madagascar, dans la province de Toliara. Il est impensable d’explorer cette ville sans avoir visité la réserve de Nahampoana. Cette adresse constitue une destination très convoitée des amoureux de la nature. Ce parc de 50 hectares environ représente la richesse de la biodiversité du sud de la Grande île. Pendant les heures de marche dans ce site, les visiteurs auront l’occasion de s’émerveiller dans un paysage verdoyant. Ce dernier se caractérise surtout par l’impressionnante végétation composée par la forêt de bambous, l’eucalyptus, les camphriers, etc. Une promenade dans cette zone est aussi une opportunité pour les voyageurs d’observer divers animaux. La réserve de Nahampoana abrite diverses espèces de lémuriens endémiques, des tortues, des oiseaux, des crocodiles, des caméléons, etc. Pour faire plus de découvertes mémorables, il est conseillé d’y faire également une visite nocturne.

 

Séjour au Vietnam : 3 choses à faire dans la charmante ville de My Tho

Le Vietnam est une destination populaire de la partie sud-est du continent asiatique. Un bon nombre de voyageurs s’y rendent chaque année en quête d’une expérience hors du commun dans un cadre tout à fait unique. Les escales d’exception qui méritent un détour lors d’un séjour dans les contrées vietnamiennes sont légion. Parmi elles on peut citer la jolie ville de My Tho. Située dans le sud du pays, cette municipalité est la capitale de la province de Tien Giang. My Tho est particulièrement un incontournable du delta du Mékong. Mais que faire exactement dans cette ville vietnamienne pendant les vacances ?

Visiter Con Phuong, l’île du Phénix

L’une des activités les plus appréciées durant un passage dans la ville de My Tho est bien sûr les excursions en bateau. Il faut dire qu’il y a pas mal d’endroits intéressants à découvrir dans les alentours de la municipalité. Le delta du Mékong regorge de petites îles qui valent une petite visite lors d’un voyage au Vietnam. Parmi celles qui sont à proximité de My Tho et dont la visite constitue une attraction importante dans cette ville, il y a Con Phuong, l’île du Phénix.

Localisée à environ 20 à 30 minutes de la municipalité de My Tho, l’île du Phénix propose aux vacanciers en excursion de découvrir le sanctuaire de la secte de la Nouvelle Église bouddhique catholique de Dao (Tinh Do Cu Si), qui fut fondée par Nguyen Thanh Nam. Ce dernier fut surnommé le « moine aux noix de coco ». Le lieu en question n’est aujourd’hui qu’un vestige du siège de cette secte. Les visiteurs s’y rendent pour admirer l’architecture de l’endroit qui est plutôt originale avec ses colonnes sculptées de dragons, mais également son immense globe de métal, situé au-dessus de ces fameuses colonnes.

Découvrir la Pagode Vinh Trang

Située dans les environs du centre de la ville de My Tho, plus précisément à 1 km de ce dernier, la pagode Vinh Trang représente une curiosité à ne pas rater. On la considère comme étant le plus grand bâtiment du genre dans la partie sud du Vietnam. La particularité qui saute aux yeux des visiteurs dès les premiers instants est sans aucun doute l’architecture singulière de la fameuse pagode. On peut notamment y reconnaitre trois styles architecturaux, qui sont les styles : français, khmer et chinois. Par ailleurs, au Vietnam, la pagode Vinh Trang représente l’école de bouddhisme de la province.

Goûter à l’authentique cuisine vietnamienne

Un voyage au Vietnam ne peut absolument se faire sans avoir goûté à la cuisine locale. My Tho propose aux vacanciers de déguster des plats typiques de la région du delta du Mékong. Le poisson est mis à l’honneur dans les plats de la ville de My Tho. De fruits délicieux viennent aussi compléter le repas des visiteurs. Pour ce qui est des lieux à privilégier pour goûter aux authentiques spécialités du coin, il est conseillé de se rendre dans les échoppes dans les alentours du marché, mais également les petites gargotes et resto sur le quai.

 

Aventures sous-marines à la découverte des récifs coralliens de la Polynésie

Nées d’une série d’éruptions volcaniques sous-marines, les iles de la Polynésie sont connues pour la beauté des récifs coralliens qui en ont résulté. Ainsi, découvrir cette belle destination c’est aussi admirer ses superbes paysages subaquatiques et ses coraux. Cela se fait généralement lors des sorties d’exploration en plongée ou en snorkeling.

 

Admirer les récifs coralliens de la Polynésie : de véritables trésors naturels

Les magnifiques lagons polynésiens sont bien célèbres auprès des vacanciers. À part leurs couleurs ou encore les cadres dans lesquels ils se trouvent et qui ne manqueront pas de vous envouter, ces lagons sont aussi des lieux dans lesquels foisonne la vie au milieu d’un désert océanique. Grâce à la présence de récifs coralliens, diverses espèces subaquatiques trouvent entre autres refuge et source de nourriture dans ces lieux.

Toutefois, un récif corallien est également fragile et est notamment menacé par la présence d’espèce nuisible telle que l’étoile de mer mangeuse de corail, les remblais, et la pollution. Il devient alors important de mettre en place différentes opérations permettant de les protéger. Dans cette optique, lors d’un voyage sur mesure en Polynésie, il est souvent proposé aux vacanciers la découverte des plus beaux sentiers sous-marins de cette destination. Cela offre la chance d’admirer les merveilles que le lagon abrite tout en incitant les habitants et les visiteurs à les protéger.

Le ReefQuest de Moorea, le premier sentier sous-marin de la Polynésie française

Connu comme étant le premier sentier sous-marin de la Polynésie française, le ReefQuest a été aménagé dans l’enceinte de l’hôtel Inter Continental Moorea Resort & Spa. En guise d’équipement, vous n’aurez besoin que d’un masque pour que l’on vous laisse profiter de l’endroit. À l’accueil du sentier, vous allez apercevoir deux panneaux qui vous informeront sur les coraux ainsi que les autres espèces subaquatiques que la lagune abrite.

Lorsque l’hôtel a été construit, cette lagune était assez pauvre en faune et en flore. C’est pourquoi il a fallu, dans un premier temps, l’enrichir en créant un jardin de corail. Cela a permis d’établir un milieu corallien qui est en mesure d’attirer un nombre important de différentes espèces. Pour ce faire, des blocs de basaltes ont d’abord été mis en place dans la lagune. Ensuite, des coraux y ont été fixés. Puis, au fur et à mesure des suivis scientifiques, il a été remarqué que la colonisation naturelle a été bonne et que la zone est devenue un refuge pour différentes espèces de poissons.

Profiter de la richesse du Jardin de Corail de Tahaa

C’est dans un cadre magnifique, au milieu de l’un des plus grands lagons polynésiens que se trouve le Jardin de Corail de Tahaa. Ceux qui séjournent dans le Taha’a Island Resort and Spa peuvent y avoir accès facilement. En effet, l’hôtel se trouve sur le motu Tautau qui longe le superbe spot de snorkeling.

Par ailleurs, il est également possible de rejoindre ce dernier depuis Raiatea ou Tahaa en participant à des excursions en bateau. Ces dernières vous emmèneront au spot pour que vous puissiez admirer les trésors qu’il contient. Dans le Jardin de Corail de Tahaa, vous allez observer entre autres des coraux multicolores préservés, des girelles, des poissons-papillons, des bénitiers, etc. Durant votre séjour, d’autres activités permettent de découvrir la région.